Jean-Pierre Siutat a ensuite centré son discours sur la transformation du sport et de sa consommation. L’Assemblée Générale a ainsi validé la modification des statuts de la fédération, autorisant des structures privées à s’affilier à la FFBB et de permettre à un plus grand nombre de personnes de pratiquer librement le basket.
Le 3x3 fait également partie des évolutions de la FFBB qui structurent et organisent le basket sur l’ensemble du territoire avec le lancement du premier championnat de 3x3 en France dès novembre 2018. Le projet prend en compte également toutes les pratiques non compétitives, appelées Vivre Ensemble, comme le Basket Santé, le Basket Tonic, le Basket Entreprise, etc.

Le rapport moral présenté par Thierry Balestrière, Secrétaire Général, a été adopté à l’unanimité. Le bilan financier, présenté par le trésorier Jean-Pierre Hunckler, a été également validé à l’unanimité. Il est à noter l’augmentation significative du budget de la FFBB : +13,6 M d’€ en 6 saisons. Le DTN/DG, Alain Contensoux, a également présenté son bilan aux congressistes.

La veille, le forum d’échanges de l’AG a été l’occasion pour les représentants des Comités Départementaux et des Ligues Régionales de rencontrer toutes les commissions et services de la fédération. Trois conférences thématiques se sont déroulées sur « l’intégrité des compétitions » animée par le directeur de l’intégrité de la FDJ, partenaire de la FFBB, le plan « FFBB Citoyen » et la présentation du projet « FFBB 2024-Club 3.0 ». La journée s’est terminée par l’Instant patrimoine, avec un focus particulier sur la carrière d’Yvan Mainini animé par son ami et vice-président du Conseil d’honneur, Jean-Claude Bois, puis le dévoilement, fort en émotion, des six nouveaux académiciens (Hall of Fame) du basket français (Val Bouryschkine (Pionnier), Frédéric Forte (Personnalité), Laurent Foirest, Geneviève Guinchard, Nathalie Lesdema, Moustapha Sonko (Joueurs-Joueuses) et enfin la révélation du Trophée Alain Gilles 2018 qui récompense le meilleur basketteur français de l’année, attribué à Fabien Causeur.